Sur la terre sacrée du rugby !

IMG_1798
La ligne d’avant des Jacq-Sémat et des Gourmelon-Grégoire.

Nous sommes rentrés en France, mais une partie de notre esprit est restée en Nouvelle-Zélande. L’occasion de revenir sur l’un de nos derniers temps forts, la rencontre All Blacks – Afrique du Sud vécue à Wellington le 27 juillet dernier. Pour vous conter cela, qui de plus légitime que notre ami Jean-Jérôme. Il est le mari de Muriel, mon amie d’enfance venue nous voir en terre kiwi avec sa tribu. Mais Jean-Jérôme est avant tout un gars qui a vu le jour dans le sud-est, sur les terres de l’ovalie. C’est donc lui qu’on lance dans l’intervalle pour aller aplatir dans l’en-but ! (François)

Jean-Jérôme, 30 juillet 2019

1987, la première Coupe du monde de rugby a lieu dans I’hémisphère sud avec un partage des matchs entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande.
La finale se joue à l’Eden Park, à Auckland.

J’ai 14 ans, je joue à Carcassonne en cadets ; mon poste de prédilection, c’est troisième ligne aile. Auréolé de quelques sélections en équipe départementale, à cet âge-là, on rêve encore de pouvoir jouer au plus haut niveau.

A 5h du mat’ devant la télé

A cette époque, le rugby est encore un sport amateur. Au mieux, un bon joueur trouve plus facilement un emploi avec l’aide de son club et les quelques primes de match servent à payer l’essence pour aller à l’entraînement et boire quelques bières avec ses coéquipiers lors des fameuses troisième mi-temps. Toute une époque !

IMG_1823
Blacks et Springbocks vont bientôt en découdre et on est dans la place.

Tout au long de la compétition, je me lève à 5 h du matin, décalage horaire oblige, pour voir les matchs de cette première coupe du monde. Après, je file prendre mon bus pour aller au collège. L’aventure s’emballe en demi-finale : France – Australie. Les Wallabies sont dits imprenables jusqu’à ce que Serge Blanco aplatisse en coin. La France est en finale ! Le XV tricolore va défier les All Blacks, la meilleure équipe du monde, avec plus de 84 % de matchs gagnés.

Le rêve de gosse devient réalité

Cela va être dur, très dur… En effet, lourde défaite, le 20 juin 1987, 29 à 9. Le capitaine Dubroca concède avec réalisme aux journalistes locaux : “ Today, All Black was stronger for us”…. avec un anglais parfait pétri d’un bel accent du sud ouest.

IMG_1826 2
Supporters chauffés à bloc.

Le parcours des Bleus fait quand même rêver le minot de 14 ans que je suis. Et si un jour je jouais, moi aussi, les Blacks… Ou à défaut, d’aller les voir jouer en Nouvelle Zélande….

32 ans plus tard, le voeu se réalise…. Westpac de Wellington. 27 juillet 2019… J’y suis ! Magique !

Et pas tout seul, en plus, un sacré pack d’avant est avec moi. Laura – Adaïc – Martin- Léane – Céline – Muriel – François et moi. Le 8 de devants sont tous très motivés pour affronter l’adversaire du jour ; les  Sud-Africains !

1b620e40-db09-49c2-b5db-7484eca2397e
Léane et Adaïc à fond derrière le XV kiwi.

Chez les Kiwis, le rugby c’est du spectacle : feu d’artifice, musique pop pendant le match… Surprenant et éloigné des ambiances des stades en France.
Mais pour moi, le spectacle justement est ailleurs ; les meilleurs joueurs du monde à proximité ; haka en direct…

16-16 à la fin du match. Deux essais marqués sous nos yeux. Et quelle vitesse de jeu… Impressionnante ! Nous avons du soucis à nous faire pour septembre au Japon…
Ah oui, cela sera la neuvième coupe du monde de rugby.

IMG_1802 3.jpg
Entrainement à la touche pour les Blacks.

Une réflexion sur “Sur la terre sacrée du rugby !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s