Rotorua, l’esprit maori

rotorua pano NZ
Le village thermal de Whakarewarewa où des Maoris résident depuis des siècles.

Laura – Week-end du 14-15-16 septembre

C’EST VENDREDI ! Je suis trop contente, j’ai la pêche, la banane, le smile quoi ! Et oui, alors que tu as passé une semaine avec des élèves que tu ne connais pas, dans une classe que tu ne connais pas parce que ta prof est absente et en plus tu ne comprends rien, le week-end, c’est du pur bonheur !
Pas le temps de traîner, je rentre à la maison, j’enlève mon uniforme et je me change pendant que maman est partie chercher Martin à l’école. Et hop, après avoir englouti un TimTam, tous dans le van, direction Rotorua. C’est comme ça qu’a commencé mon week-end. Au bout de quatre heures de route, nous débarquons au camping. Normalement, nous n’étions sensés rouler que deux heures et demi, mais on n’est pas tout seul à partir en  week-end…
EN HAUT OU EN BAS ?
Arrivés au camping, nous découvrons notre petite « cabine ». Et comme d’habitude, je me suis disputée avec Martin pour savoir qui allait dormir en haut du lit superposé. S’il vous plait, dites-moi qu’on n’est pas les seuls. Résultat : je dors en haut la première nuit et Martin la deuxième. Oh my god ! J’étais tellement obsédée par qui dort en haut que je ne vous ai même pas décrit notre petite maison : c’est une petite chambre avec un lit double, un lit superposé, comme vous l’avez surement compris, une mini-penderie, un placard qui fait aussi table et une télé (Martin était trop content car on n’a pas de télé à la maison !). Le tout dans un camping qui possède des toilettes, des douches collectives, une buanderie, une salle avec des frigos et congélateurs, une cuisine et une aire de jeux.
La soirée s’est vite déroulée, on a lu Flow et au lit (Bigflo et Oli)… Ah, ah, ah, MDR. Non, sérieusement, on a mangé la pizza préparée par maman la veille, on a fait un brin de toilette et on est partis se coucher.
Samedi, nous nous sommes réveillés en douceur, vers 7h. Après avoir trainé un peu au lit, papa est parti acheter du pain et un café. Nous nous sommes ensuite habillés et dirigés vers la salle des frigos. Seul petit problème, on ne connaissait pas le code pour ouvrir la porte ! Résultat, nous avons dû nous passer de beurre et de confiture. Mais heureusement, on avait du nutella.
Nous avons pris le petit-déjeuner dehors puis nous avons découvert l’aire de jeux. Oui parce que à la base, on n’était pas encore au courant. Et c’est là qu’on a découvert qu’il avait un trampoline. C’était trop cool, on aurait pu y rester toute la journée. On a même fait des blagues :
Martin : « Si j’avais créé les trampolines, je les aurais appelés : tranpo bouing !!! »

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Puis, c’était l’heure de partir vers Whakarewarewa, un village maori avec pleins de geysers et 500 sources chaudes. Nous avons d’abord fait une escale pour acheter des chapeaux. Puis nous sommes allés voir un spectacle maori où les danseurs faisaient même le haka. Ensuite, nous sommes allés manger un repas maori. C’était bon mais sans plus, on a mangé un épis de maïs chauffé.
Nous avons ensuite continué avec une rando parmi les nombreux geysers, il y avait aussi des bains de boue, ça puait l’oeuf pourri, même plus qu’au Kawa Ijen, un volcan en Indonésie qu’on a escaladé avec nos cousins.
chapo lolo Rotorua
Vous aimez bien mon nouveau chapeau ?
martin rotorua NZ
Martin n’aime pas les odeurs d’oeuf pourri !
dobble rotorua NZ
Partie de dobble franco-canadienne en attendant l’éruption du geyser Pohutu.
Nous sommes ensuite allés voir le gros geyser, le Pohotu, le plus grand de l’hémisphère sud apparemment.  C’est là qu’on a rencontré des Québécois très sympas qui ont prévu de traverser la Nouvelle-Zélande à pied (3000 km quand même !) On a même joué au dobble avec eux en attendant que le geyser soit en éruption (ça arrive toutes les heures, il peut monter jusqu’à 30 mètres). Au final, pour le grand geyser, on a été un peu déçu. Le bas étais caché par un rocher, donc on n’avais pas l’impression qu’il était si grand.
DES PISCINES A 40 DEGRÉS !
Nous sommes retournés au van pour prendre la direction de piscines naturelles dans la vallée de Waikite. Arrivés là-bas, la dame de l’accueil nous a dit « les piscines sont entre  37 et 40,5°C ! » Nous nous sommes baignés et je n’aurai jamais pensé dire ça mais c’était tellement chaud que ce n’était pas si agréable. Sur le chemin du retour, on s’est arrêté à BurgerFluel (un fastfood) puis on est rentré à la chambre et on a dormi.
bassin chaud NZ
Vous ne rêvez pas, la température de cette piscine oscille entre… 39 et 42 degrés. Martin osera-t-il mettre le pied dedans ?
bassin chaud Rotorua
L’eau est chaude, voire trop chaude dans les bassins de la piscine de la Waikite valley.

camping rotorua NZ
Petit-déj en plein air. On a retrouvé le code de la clé pour récupérer le beurre et la confiture !
Dimanche, c’est la routine du matin :  petit-déjeuner, toilette puis on a pris le van quelques instants pour aller dans une forêt, la Redwoods forest. Nous avons marché sur des ponts suspendus, attachés à des grands arbres (des séquoias), c’était très joli de marcher dans la forêt. Ensuite, on a mangé un takeaway délicieux et on s’est promené autour de grandes cascades. Elles avaient beaucoup de forces !!!! On a attendu pour voir des kayaks sans succès, puis c’était la fin😢Au revoir

Lolo🦄��

PS : J’espère que la rentrée des petits Français s’est bien passé.
PSS : MERCI pour tous vos commentaires, ça me donne encore plus envie d’avancer.

 

balade dans les arbres NZ
Balade dans les arbres à la Redwood forest. Certains ponts sont suspendus à 20 mètres du sol !
foret Rotorua NZ
Chaque soir, les lampions s’illuminent dans la forêt.
cascade 2 NZ
Les chutes d’eau d’Okere : un sacré terrain de jeu pour du rafting.
cascade NZ
ça bouillonne dans tous les sens !

 

6 réflexions sur “Rotorua, l’esprit maori

  1. Bonjour Laura
    Merci pour ce récit exaltant d’un week-end qui l’était tout autant. Ton écriture est vive et j’ai eu l’impres De marcher dans tes pas! Sauf que moi j’aurais dormi les deux nuits en bas (je déteste les lits superposés…)
    Ton chapeau est juste génial ! Bon choix, il te vas bien.
    Je file au travail avec un peu de Kiwis à l’esprit grâce à toi. Merci encore. Coucou à Martin et à tes parents.
    Stéphanie (Germain)
    PS: si tu as aimé marcher « dans les arbres », peut-être aimerais-tu le livre « le baron perché », d’Italo Calvino.

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Laura,
    Merci pour ton récit, on voyage « gratis ». A Bourgueil les vendanges ont commencé doucement. Les T° sont toujours aussi chaudes. Mercredi et Jeudi nous n’avons vendangé que le matin.
    A très vite pour un Skype.
    Gros Gros bisous à vous 4.
    Les vendangeurs.

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Laura,
    Merci beaucoup pour ton récit d’un week-end épique et dépaysant à souhait. Les paysages sont juste magnifiiiiiiques!!! J’ai bien reconnu les Maoris mais je cherche encore Gandalf et les Hobbit 😁😁 – comme Martin j’aime faire des blagues…🤡🤡
    Profitez bien des beaux jours qui vont arriver pour découvrir le pays, ici c’est encore un peu l’été indien…
    Grosses bises à toute la famille et à bientôt pour de nouvelles aventures!!
    Maggy and Co.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s